iGreen Houston

Un ecolo à Houston

27 Jan

Sony investit 500 millions de francs pour créer la bande magnétique de l’an 2000

Posted in Mes infos on 27.01.14 by Merlyn

Il n’est pas rare ces temps-ci d’entendre dans la bouche d’un ministre ou de celle d’un PDG des mises en garde sur l’expansionnisme commercial japonais. D’après eux, les massives exportations nippones conduisent directement les travailleurs français de certains secteurs au chômage. Leurs craintes sont sans doute réelles. Mais paradoxalement, elles ne concernent que partiellement le symbole même de la puissance technologique et commerciale du Japon, à savoir Sony. En effet depuis le début des années 80, Sony a installé plusieurs de ses usines sur le territoire français : en Alsace ( avec une usine de fabrication de caméscopes 8mm, magnétoscopes, lecteurs de disques compacts et autoradios), en Aquitaine (fabrication de cassettes audio et vidéo), à Dax et à Bayonne. Au total, ces trois sites emploient près de 1550 personnes. L’arrivée de nouvelles gammes de cassettes audio et vidéo Sony est l’occasion de faire un tour d’horizon de sa production de bandes magnétiques. C’est l’une des activités phares de Sony, même si son fameux Walkman et ses caméras vidéo sont pourtant mieux connus du grand public. En effet, le premier produit qu’Akio Monta, le génial fondateur de Sony, a mis au point dès 1949 est une cassette audio. C’est d’ailleurs de là que vient le nom de la société (en latin «soni» signifie son). Voilà pour l’histoire… Aujourd’hui, Sony dispose d’une gamme de bandes magnétiques qui couvre tous les supports d’enregistrement existants : des cassettes (audio, vidéo et Umatic) aux disquettes (informatique et photo) en passant par la vidéo digitale et le Dat. Pour sa part, l’usine de Dax produit des cassettes VHS. Elle fabrique les coques qui serviront à recevoir la bande magnétique découpée sur place. Chaque seconde, une cassette est produite sans que personne ne la touche jamais. Pour éviter les risques de pollution des cassettes par la poussière, la plupart des opérations se font en «salle blanche» totalement aseptisée. Dans moins d’un an, une usine d’enduction complétera le cycle en amont et fournira les bandes magnétiques.

Sony

Il s’agit d’un transfert de technologie très important qui a nécessité un investissement de 500 millions de francs. Pour l’heure, l’usine de Dax concentre sa production sur la nouvelle série V. Ces cassettes bénéficient de toutes les innovations technologiques Sony. L’amélioration du rendement des cassettes VHS est lié à l’augmentation de l’énergie magnétique. Cette énergie dépend de la qualité et de la répartition des particules magnétiques. Sony a mis au point un nouveau procédé d’enduction (c’est-à-dire de dispersion des particules magnétiques sur le film-support) pour accroître la densité de particules utilisées. Les amateurs de qualité d’image devraient y trouver leur compte…Du nouveau également sur le front de l’audio puisque Sony renouvelle totalement sa gamme (fabriquée à Bayonne) avec pour objectif de conforter sa place de leader sur le marché. On retiendra l’arrivée d’un nouveau format (100 minutes) et surtout la création de «la Métal Master» dont les performances sont tout bonnement excellentes. Pour la rentrée, Sony a décidé d’en mettre plein les yeux et les oreilles. Personne ne s’en plaindra.

No Comments »