iGreen Houston

Un ecolo à Houston

15 juil

Dracula

Posted in Mes infos on 15.07.15 by Merlyn

Les vampires ont la vie dure ! Leader incontesté de cette confrérie, le comte Dracula, éliminé à la fin de chaque épisode, est toujours prêt à revenir pour planter ses canines acérées dans le cou des belles qui ne demandent que ça. La bonne idée de John Badham est ici de nous présenter un prince des ténèbres plus jeune et séduisant que jamais, malgré ses cinq cents ans et des poussières… Il apparaît sous les traits de l’irrésistible Frank Langella, dont le charme ambigu fait merveille. Dans le coin opposé du ring, le docteur Van Helsing, adversaire irréductible des vampires, est incarné par l’infatigable Sir Laurence Olivier, qui ne peut s’empêcher de cabotiner quelque peu. Avec ce vieillard gâteux pour tout défenseur, l’humanité est en bien mauvaise posture ! Les jeunes Anglaises tombent comme des mouches dans les bras de Dracula, réincarnation nocturne de Don Juan.Dracula Comme «Les nuits de Dracula» (qui sort en cassette ce mois-ci sous le titre «Le comte Dracula»), le film de John Badham — celui qui nous donna jadis «La fièvre du samedi soir» — est une adaptation du fameux roman de Bram Stoker qui porte le même titre. Production fastueuse aux décors splendides et à la photographie soignée, c’est un spectacle qui regorge de recherches visuelles. En prime, une belle partition musicale de John Williams, dont le leitmotiv obsédant s’imprime dans le cerveau. Une fois de plus, elle nous confirme la permanence et la fascination du mythe de Dracula, décidément indestructible.

CrashCrash

Kim, une jeune femme, se réveille sur un lit d’hôpital, couverte d’horribles blessures au visage et complètement amnésique. Dans sa main, un étrange porte-clés. Le docteur Martin, assisté de Cathy Laughan, tenteront de reconstituer l’histoire de Kim. Entre les caprices d’une voiture folle possédée par on ne sait quel démon et l’étrange porte-clés — en fait une amulette Hittite représentant le dieu de la vengeance et de la violence — qui confère à Kim d’étranges pouvoirs, «Crash» est un film fantastique endiablé. Séquences spectaculaires, ambiance tendue, effets réussis. Bizarre, cette référence au peuple Hittite qui n’est pas un extra-terrestre Spielbergien, mais une civilisation ancienne venant d’Anatolie centrale et qui, comme chacun sait, connut son heure de gloire au temps de Souppilouliouma au XIIIème siècle. Bref, nonobstant les Hittites, «Crash» est un bon film fantastique avec ce qu’il faut d’angoisse et de suspense.

No Comments »